Index du Forum
 
 
 
 Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Mariage - Fanfic BOF - So Yi Jeong / Chu Ga Eul
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Étage 3 -> Salle de détente -> Compositeurs
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
lillyrose76
Trainees


Inscrit le: 13 Avr 2013
Messages: 9
Féminin

MessagePosté le: Sam 13 Avr - 16:32 (2013)    Sujet du message: Mariage - Fanfic BOF - So Yi Jeong / Chu Ga Eul Répondre en citant

Mariage


So Yi-Jung rangeait sa dernière œuvre sur une étagère du haut. Il était fier. Elle était très réussie comme la plupart du temps.

C’est-ce que Ga-Eul voyait de là où elle était. Elle pleurait, elle n’osait pas rentrer, elle avait besoin d’aide mais elle n’osait pas. Il pleuvait à verse, elle était trempée, gelée, sans manteau. Elle allait tourner les talons, repartir, elle ne savait pas où…

- Ga-Eul !

Elle se retourna doucement, mais en voyant qui l’avait appelé, elle voulu continuer son chemin. Il ne comprenait pas sa réaction, il alla à sa suite, sans se soucier de la pluie. Il la rattrapa facilement, lui prit doucement le bras et la fit se retourner. Quand il la vit pleurer, ça lui fit mal, horriblement mal. Il lui prit la main et la conduisit à l’intérieur de son atelier, elle voulu se dégager mais il la retint.

- Si tu crois que je vais te laisser comme ça…

Elle ne résista pas et entra dans l’atelier. Une fois à l’intérieur Yi-Jung alla lui chercher une serviette, il l’aida à s’essuyer les cheveux, elle pleurait, ne voulait rien faire. Ne supportant pas de la voir ainsi, il s’assit en face d’elle et lui prit les mains.

- Dis-moi ce qui ne va pas ?

- Yi-Jung…

- Oui… Dis-moi.

- Je… Je vais me marier…

Il fut surpris d’entendre ça, elle pleura de nouveau après lui avoir dit ça.

- Quoi ?

- Mes parents ont organisés un mariage arrangé. Je n’ai rien à dire… Ils ne veulent rien entendre.

Elle tremblait de froid, de peur, à cause des larmes. Il ne dit rien ayant du mal à gérer la nouvelle. C’était de sa faute, il avait trop attendu, depuis six mois, ils se voyaient tout les jours où presque. Ils passaient leur temps ensemble sans aller plus loin.

Il l’aimait, il le savait, il savait qu’elle aussi l’aimait, elle lui avait dit plusieurs fois, mais lui il avait peur de lui dire, alors il se taisait. Mais maintenant elle lui disait ça. Il allait la perdre…

NON !!!

Il ne devait pas la perdre, il ne le voulait pas. Elle le rendait tellement heureux, il souriait quand il était avec elle.

Elle allait partir mais il la retint par la taille.

- Je ne te laisserais pas…

Elle ne fit rien, elle essaya juste de se débattre un peu. Mais il resserra encore plus son étreinte sur elle.

- Je ne veux pas que tu te maries, en tout cas pas avec un autre homme que moi !

Elle se débattait, plus violement cette fois, mais il la tenait toujours contre elle, il avait envie de pleurer, mais il se retenait, elle pleurait par contre.

- Pourquoi tu me dis ça maintenant ? Hein Yi-Jung ? Tu ne dis ça que parce que maintenant je ne pourrais plus te voir comme avant.

Elle réussit à se libérer, mais ce qu’elle vit la surprit, il pleurait, juste un peu, elle ne l’avait pas vu comme ça depuis longtemps, voyant qu’elle se calmait, il se pencha vers elle et l’embrassa, il plaça sa main derrière sa nuque pour la rapprocher d’elle, jamais il ne l’avait embrassé, jamais elle n’avait embrassé un garçon, c’était son premier baiser, elle commença à le repousser, mais il posa sa deuxième main sur sa taille pour la rapprocher encore plus de lui, ce baiser devenait vraiment passionné. Elle s’y abandonna finalement, elle ferma les yeux et répondit à ce baiser. Au bout d’un long moment, ils se séparèrent à bout de souffle, Ga-Eul le regardait droit dans les yeux, ses yeux encore brillant par les larmes qui venaient de couler.

Yi-Jung ne voulait pas la perdre, jamais, il déplaça sa main qui était sur sa nuque jusqu’à sa joue et la caressa tendrement.

- Je suis désolé de ne pas te l’avoir dit plus tôt, je t’aime vraiment. Vraiment ! Je n’ai jamais su comment dire ce que je ressens. Mais toi… Je ne veux pas te perdre, il aura fallu que je risque de perdre celle que j’aime pour enfin lui dire que je l’aime.

Cette fois ce fut elle qui l’embrassa en premier, elle ne voulait pas se marier, elle non plus, quand ses parents lui avaient annoncé ça, elle n’avait pas eu le choix, elle était partie, sans réfléchir, et elle s’était retrouvée devant chez Yi-Jung. Il fut surprit de ce baiser, mais la serra finalement dans ses bras. Ce baiser était tout aussi passionné que le précédent.

Au bout d’un moment il finit par la soulever dans ses bras, elle passa ses bras autour de son cou et ses jambes autour de sa taille, il la conduisit jusqu’à sa chambre tout en l’embrassant. Il éteignit la lumière de l’atelier… Avant de finalement refermer la porte de la chambre.

Le lendemain matin, ils se réveillèrent à peu près en même temps, quand elle le vit légèrement endormis, elle sourit, il lui rendit son sourire sans hésiter, ni l’un ni l’autre ne regrettait leur nuit. Bien au contraire.

Ils restèrent un moment sur le lit Ga-Eul s’était enveloppée d’un drap pour se rendre au toilette, et était restée comme ça depuis, elle était revenue sur le lit, elle s’y était mise en travers, allongée sur le ventre, elle souriait, lui aussi. Il se mit sur le côté et vint lui remettre une mèche derrière ses oreilles.

- Tu ne regrette pas hein ?

Elle lui sourit et vint l’embrasser tendrement, puis elle se blottit contre lui.

- Jamais !

Elle resta dans ses bras un moment, referma les yeux pour profiter de sa présence, il lui caressait tendrement les cheveux. Lui non plus ne regrettait pas, jamais il ne le pourrait, mais il ne devait pas s’arrêter là, il devait la garder près de lui pour toujours.

Mais il restait encore ce problème de mariage arrangé, Yi-Jung ne devait pas laisser faire ça, jamais, il voulait que Ga-Eul et lui restent ensemble. Il se redressa et lui posa un baiser sur le front, elle sourit et ferma les yeux à ce contact.

- Quand est-ce que tu dois le rencontrer ?

- Au déjeuner aujourd’hui.

Elle avait des tremblements dans la voix, elle avait peur de ce qui allait se passer par la suite.

- Ne t’en fais pas, je pensais entièrement ce que j’ai dit hier.

Elle se redressa, voyant son regard il lui sourit.

- Tu n’es pas obligé de dire ça… Tu m’as prouvé que tu m’aimais, c’est tout ce qui compte pour moi.

- Regarde dans la table de nuit, premier tiroir à côté de toi, il y a un petit coffret.

Elle s’assit sur le lit, ouvrit le tiroir, et prit le coffret noir. Elle se tourna vers lui et lui tendit le coffret. Il s’assit à son tour.

- Non… Ouvre-le.

Elle fronça les sourcils et l’ouvrit.

- Le petit sac en velours.

Elle le prit, l’ouvrit et renversa son contenu dans la paume de sa main. Quand les deux objets furent tombés, elle regarda Yi-Jung puis de nouveau sa main. Elle sourit doucement, et versa une larme.

- Qu’est-ce que tu as ?

- Depuis quand ?

- Depuis un moment, presque deux mois, je voulais tellement te le demander, mais j’avais peur, tu me connais. Si j’avais su ce que tes parents feraient je te l’aurais demandé bien avant.

Ga-Eul sourit et vint le serrer dans ses bras, il l’entoura des siens et la rapprocha encore plus de lui.

Dans sa main se trouvaient deux anneaux en or, avec écrit leur prénom suivit des mots «  forever soulmates ». Il la fit basculer, elle se retrouva couchée sur le lit, lui au dessus d’elle qui l’embrassait tendrement. Quand ils s’éloignèrent l’un de l’autre, Yi-Jung lui prit un anneau des mains, il lui passa la sienne à son doigts, Ga-Eul lui passa le sien.

- Je te l’ai dit, je t’aime, je veux t’épouser. Mais tes parents ils…

- Ils ont tout gâché, je sais.

- On va se préparer et aller voir cet homme, je compte bien lui dire que tu ne peux pas l’épouser, enfin si tu le veux.

- Idiot ! Tu crois vraiment que je veux épouser un homme que je n’aime pas, alors que je viens d’apprendre que l’homme que j’aime m’aime aussi. Bien sur que je le veux, je t’aime Yi-Jung !

Il sourit et la repris dans ses bras.

- Je t’aime aussi…

Ils prirent un petit déjeuner au lit, sans penser à lui suite, puis ils se préparèrent, Ga-Eul s’inquiétait, quand Yi-Jung s’en aperçut il vint la prendre dans ses bras. Il la fit se retourner et l’embrassa tendrement. Puis il lui prit la main.

- Tu le veux vraiment ?

Voyant qu’elle ne comprenait pas il lui sourit, il caressa son doigt où était posé l’anneau.

- Cet anneau tu le veux vraiment ?

- Bien sur que je le veux, je ne veux jamais l’enlever.

- Alors viens avec moi !

Elle ne comprenait pas, mais lui sourit et le suivit, ils montèrent en voiture, elle ne chercha pas à savoir, elle lui faisait confiance. Ils arrivèrent devant un bâtiment. Quand ils entrèrent, elle vit un panneau avec écrit «  service de mariage ». Elle se tourna vers lui et lui sourit. Elle le voulait et lui aussi. Mais elle se demandait si il était sur de le vouloir maintenant, ils avaient vraiment tout le temps d’y penser.

- Yi-Jung… Je le veux vraiment… Mais on peut attendre. On a tout le temps.

- Je le sais, mais je ne veux plus attendre. Mais si toi tu le veux… Alors on attendra tout les deux.

Elle lui prit la main et passa devant lui pour entrer dans la salle, il sourit et la suivit sans hésiter.

Dans la salle en question Ga-Eul sourit en voyant leurs amis tous présents, ils signèrent le papier qui les unissait en tant que Mari et Femme. Puis Yi-Jung se tourna vers la jeune femme qui venait de les marier.

- Vous pourriez nous faire une copie du certificat ?

- Bien sur monsieur.

- Merci.

Leurs amis ne furent pas surpris de la décision du jeune couple, Yi-Jung les avait appelé tôt le matin, quand la jeune femme dormait encore, il leur avait tout raconté. Il leur avait demandé de les aider. Ils avaient acceptés, après tout, c’étaient leurs amis.

- Jun-Pyo, tu peux garder l’original s’il te plais ?

- Oh, Ok !

- Merci.

Il sourit et prit la main de sa nouvelle épouse. Ils sortirent tous du bâtiment. Ils étaient tous heureux de la nouvelle. Puis Yi-Jung s’adressa à Woo-Bin.

- Tu as trouvé quelque chose ?

Il lui avait demandé de rechercher des informations sur l’homme que les parents de Ga-Eul lui avait choisi, il voulait savoir pourquoi lui et pas un autre.

- Oui, mais pas grand-chose, Kim Mi-Soo a 42 ans, il est banquier et…

- 42 ans !! Mes parents voulaient me marier avec un homme de presque 20 ans de plus que moi !

Yi-Jung lâcha sa main et la posa dans le bas de son dos, puis il la rapprocha d’elle. Elle n’en croyait pas ses oreilles, mais quand elle le vit lui sourire, elle oublia tout.

- Maintenant on doit y aller.

Leurs amis leur souhaitèrent bonne chance. Puis ils allèrent sur les lieux du rendez-vous, maintenant Ga-Eul n’avait plus peur.

- Tu es inquiète ?

Elle lui sourit.

- Non, plus maintenant, même si mes parents m’en veulent, ça m’est égal, tu es avec moi.

Il lui sourit et resserra doucement sa main. Puis ils virent l’homme dont Ga-Eul avait la photo, ils virent aussi ses parents assis plus loin. Ils s’approchèrent d’eux.

- Ga-Eul ? Où tu étais cette nuit ? On t’a cherché partout.

Elle n’hésita pas, elle tenait toujours la main de son mari. Celui-ci lui donna la copie de leur certificat de mariage, elle le prit de sa main libre ne voulant pas lâcher sa main.

- J’étais avec mon mari !

- Quoi !!

Elle leur tendit le certificat de mariage et leur montra son anneau à son doigt.

- Comment as-tu pu nous faire ça ?

Sa mère lui prit le bras et essaya d’attirer Ga-Eul vers elle, elle se débattait doucement, ne voulant pas s’éloigner de son mari. Yi-Jung retira doucement, sans brutalité, la main de sa belle mère.

- Je vous interdit de la toucher ! Et puis comment VOUS avez pu lui faire ça ?

Yi-Jung s’énervait, il n’aimait pas qu’on lui parle comme ça.

- Vous ne lui avez même pas demandé son avis avant de la marier à cet homme.

- C’est notre fille, on veut ce qu’il y a de mieux pour elle.

- Non, le mieux pour moi, je l’ai déjà, j’ai épousé l’homme que j’aime. Même si on a pas eu de vraie cérémonie, ça me suffit, je l’aime tellement.

Son père déchira le certificat.

- Vous pouvez en faire ce que vous voulez, ce n’est pas l’original, lui il est en sécurité.

L’homme arriva derrière eux.

- Vous êtes Ga-Eul ?

Elle se retourna, tenant toujours la main de son mari. Elle vit un homme juste un peu plus jeune que son père, elle se demandait comment ses parents avaient pu oser la fiancer à cet homme. Yi-Jung se tourna aussi, quand il le vit, il ne put s’empêcher de tirer doucement Ga-Eul vers lui. C’était un homme imposant, il faisait même un peu peur, Ga-Eul se rapprocha de son mari et prit son courage à deux mains.

- Oui, mais je suis désolée, je ne peux pas vous épouser, mes parents n’auraient jamais du vous faire croire ça. Je suis déjà mariée.

- Elle dit n’importe quoi ! Elle vous épousera ne vous en faites pas !

- Non maman, j’ai épousé Yi-Jung, c’est avec lui que j’ai toujours voulu vivre, avec lui que je voulais me marier depuis le début. Je l’aime lui et c’est tout. Personne d’autre.

- Tu l’aimes ! Et puis quoi encore ?

- Il est celui que j’ai choisi…

- Et moi celle que j’ai choisi, je ne reviendrais jamais en arrière, j’ai épousé votre fille, devant témoins. J’ai mis du temps à comprendre qu’elle est la femme de ma vie, mais vous ne pouvez rien y changer, car je ne le veux pas… Et je suis certain que Ga-Eul ne le veut pas non plus.

Elle lui sourit et se tourna vers lui.

- Bien sur que non… Je veux être avec toi.

Ils restèrent un court moment ainsi jusqu’à ce que Yi-Jung sourit à sa femme.

- Tu viens Ga-Eul ? On rentre chez nous ?

Elle lui sourit aussi, et le suivit, elle voulait rentrer, elle aimait ses parents, et elle attendrait autant de temps qu’il faudrait pour qu’ils acceptent son mariage, elle était avec Yi-Jung, avec son mari. Elle savait qu’il lui restait du temps avant qu’il ne se livre complètement, mais maintenant, elle avait toute la vie devant elle, toute la vie, avec son mari.

Yi-Jung se tourna vers ses beaux parents, Ga-Eul le regarda, se demandant ce qu’il voulait faire.

- Ne vous en faites pas, je prendrais soin d’elle, mieux que n’importe qui. Je ferais de mon mieux pour la rendre heureuse.

Ils quittèrent les lieux avec le sourire. Heureux d’être ensemble. Heureux d’être marié. Une fois devant la voiture, Yi-Jung voulu lui ouvrir la portière, mais elle serra encore plus sa main, il se retourna et la vit lui faire un sourire.

- Je suis déjà heureuse Yi-Jung… Je ne pense pas que tu puisses me rendre encore plus heureuse.

Il sourit et la fit monter dans la voiture. Une fois dans l’atelier de Yi-Jung… Enfin chez eux, celui-ci prit sa femme dans ses bras et la serra contre lui.

- Je t’aime… Ga-Eul. Désolé encore d’avoir mis tant de temps à te le dire. Je me rattraperais, je te le promets.

- Je t’aime aussi, et ne t’en fais pas, maintenant que je le sais, je ne douterais plus jamais. Je te le promets.

Il se détacha d’elle et l’embrassa tendrement. Ensemble, ils allaient commencer cette nouvelle vie, ensemble, ils allaient vivre, ensemble ils pourraient tout affronter.

Ils leur suffiraient… D’être ensemble.

4 ans plus tard.

- Byul-ah ?

Aucune réponse.

- Tu te caches princesse ?

Toujours rien.

- Byul-ah…

Yi-Jung trouva sa fille à côté du canapé. A tout juste 10 mois elle marchait bien à quatre pattes et aimait gambader dans la maison.

- Te voilà enfin… Alors princesse… Tu veux que je m’inquiète ?

- Papa…

- Oui. Papa t’a trouvé. Allez on va voir maman ?

La petite s’agita comme pour donner sa réponse. Byul-ah était née depuis 10 mois, Yi-Jung et Ga-Eul n’avaient pas prévus d’avoir un enfant tant que les parents de la jeune femme n’acceptaient pas leur mariage, mais leur fille était là et ils étaient vraiment heureux de sa présence. Elle ressemblait beaucoup à son père, les même yeux, le même sourire. En général Ga-Eul la gardait avec elle durant la journée, mais ce jour là, elle avait une réunion importante entre les professeurs et n’avait pas pu la garder. Yi-Jung l’avait alors emmené avec lui à son cours de poterie. Il quitta son bureau avec sa fille dans les bras et salua des élèves qui sortaient du bâtiment.

Une demi heure plus tard Ga-Eul attendait son mari, elle sourit en le voyant arriver, il sortit leur fille de la voiture et elle vint aussitôt le voir. Il lui donna leur fille et serra tendrement sa femme dans ses bras.

- Tu vas bien ?

- Très bien. Notre fille m’a juste fait une peur bleue.

- Ah bon ?

- Hum… Elle a filé se cacher à quatre pattes.

Elle sourit. Leur fille s’était endormie, Yi-Jung caressa tendrement la joue de leur bébé. Il souriait, était vraiment heureux.

- Désolée pour aujourd’hui…

- Hey… Ca ne me dérangera jamais de l’emmener avec moi… C’est ma princesse. Mon petit trésor. Et puis mes élèves ont adoré la voir.

- On rentre ?

Il lui sourit. Puis ils montèrent en voiture.

Ce soir là, Yi-Jung buvait un thé en regardant dans leur jardin, Ga-Eul le rejoignit, elle passa ses bras autour de sa taille et se blottit contre son dos. Il sourit et se retourna, puis il la serra dans ses bras.

- Envie de câlin ?

- Hum… J’aime te serrer contre moi…

- Je le sais…

Ils restèrent un moment ainsi, l’un contre l’autre, puis Yi-Jung se détacha doucement d’elle, il vint l’embrasser tendrement, puis plus passionnément. Quand ils se séparèrent un moment après il lui sourit.

- C’est bientôt ton anniversaire mon amour…

- Je le sais, ne me le rappelle pas…

Elle baissa les yeux. Il posa son doigt sous son menton et le fit relever doucement.

- Pourquoi ? Je suis très heureux ce jour là… Le jour de ta naissance…

- Je vieilli… Même si c’est inévitable… J’ai peur…

- Peur de quoi ?

Elle ne dit rien, craignant de lui dire.

- Hey… Dis-moi… Hum…

- Tu m’aimeras toujours… Même dans 20 ans ? Où plus ?

Il parut surpris de sa question.

- Quoi ? Pourquoi tu me demandes ça ?

Elle baissa de nouveau les yeux, il sourit la fit relever les yeux et l’embrassa tendrement. Délicatement, sensuellement. Quand il se recula, il lui sourit de nouveau.

- Je t’aime, ça ne changera pas… Ni demain, ni dans 10 ans, ni jamais. J’aime chaque seconde passé avec toi. Chaque jours, chaque nuits… Ne doute pas… Promis ?

Elle sourit, passa ses bras autour de son cou et le rapprocha d’elle. Il l’entoura aussi de ses bras et la serra fort contre lui.

- Je t’aime aussi.

Il fini par la prendre dans ses bras, et la conduire à leur chambre. Le lendemain quand elle se réveilla elle sentait ses bras autour de sa taille, elle sourit et se retourna doucement, il dormait encore. Elle posa sa main sur sa joue et sourit en le voyant réagir un peu. Il ouvrit les yeux et lui sourit aussi. Ils restèrent un moment allongés l’un à côté de l’autre à se regarder, en parlant tranquillement.

Ce jour là, plus tard dans la journée, Ga-Eul se baladait avec sa fille dans la poussette. Elle devait voir Jan-Di mais en voyant qu’il faisait beau elle avait décider d’y aller à pied. Elle se baissa vers sa fille qui réclamait à boire, lui donna son biberon d’eau, elle sourit en la voyant le prendre rapidement et le mettre à sa bouche.

- Doucement Byul-ah…

- Ga-Eul ?!

Elle se releva et perdit aussitôt son sourire.

- Maman.

Sa mère baissa les yeux vers la petite, puis revint vers sa fille.

- Je ne savais pas que j’étais grand-mère… Pourquoi n’as-tu rien dis ?

Ga-Eul reprit en main la poussette et continua son chemin. Sa mère la suivit et la rattrapa par le bras.

- Lâche-moi ! Byul-ah est ma fille, tu n’as rien à voir avec elle. Tu n’es plus ma mère !

- Ga-Eul !

- Non ! Depuis mon mariage tu n’as pas appelé, pas écrit, tu n’es jamais venu à nos soirées auxquelles nous t’invitions Yi-Jung et moi. Je pensais que tu finirais par accepter. Mais toi et papa vous ne l’avez pas fait.

- Comprends-nous… Tu as vu ce que tu nous as fait ?!

- J’ai juste épousé l’homme que j’aime. Je n’ai rien fait de mal. Et même si ça été dur pour vous, pour ses parents, sa famille à lui ça été pire. Comment ont-ils réagis à ton avis quand ils ont su que je n’étais pas d’une bonne famille. Ils ont eu beaucoup de mal. Mais maintenant ils me traitent bien. Et ils adorent Byul-ah.

- Ga-Eul !

- Non, laisse-nous partir maintenant.

Sa mère la tenait toujours par le bras. Une voiture se gara au même moment, une femme en descendit.

- Ga-Eul !

Elle se tourna vers elle.

- Mère…

La mère de Yi-Jung venait de descendre de sa voiture. Son garde du corps s’approcha d’elle.

- Monte Ga-Eul, prends Byul-ah…

Elle fit ce qu’elle dit sans rien dire. Elle détacha sa fille et la prit dans ses bras. Puis elle alla vers sa belle-mère qui demanda au garde du corps de prendre la poussette et de la plier pour la mettre dans le coffre.

- Tu vas bien ?

- Oui… Merci Mère…

- C’est normal. Allez monte, je vais t’emmener.

- Merci.

Elle monta dans la voiture, et s’installa confortablement avec sa fille. Elle put voir sa belle-mère parler avec sa mère.

- Pourquoi ennuyez-vous ma fille ?

- Votre fille ? Ga-Eul est ma fille !

- Non, plus depuis ces dernières années. Je vous aurais accepté si vous aviez été de leur côté. Aux côtés de mon fils et de son épouse. Mais vous ne le vouliez pas, et vous refusez toujours. Laissez ma fille tranquille. C’est une très bonne épouse et une très bonne mère. C’est tout ce que vous devez savoir.

Elle remonta dans sa voiture aux côtés de Ga-Eul qui tenait toujours sa fille contre elle.

- Je peux ?

Elle tendit les bras vers sa petite fille. Ga-Eul sourit et lui donna volontiers.

- Tu vas bien Princesse ?

- Merci…

- De rien… Tu es ma fille maintenant. Si tu es d’accord bien sur.

- Ca me rendrait très heureuse. Vraiment.

- Bien… Tu vas chez vos amis c’est ça ?

- Oui… Je n’aurais pas du y aller à pieds.

- Ne t’en fais pas, il fait beau, c’est normal que tu veuilles te promener.

Elle sourit, puis elle baissa les yeux.

- Qu’est-ce qu’il y a ?

- …

Elle ne répondit pas, se demandant comment elle allait réagir.

- Tu penses à ce qu’il vient de se passer ?

Elle hocha doucement la tête.

- Je comprends, mais ce n‘est rien.

- Tu sais, au début, je pensais que vous n’accepteriez jamais notre mariage… J’étais persuadée de ça même.

- Tu es surprise ?

- Oui… Très heureuse vraiment… Mais je ne pensais pas que vous accepteriez quelqu’un comme moi dans votre famille…

- Je ne l’ai pas accepté au début, tu te souviens ? Mais tu m’as fais changé d’avis, assez rapidement. Ce jour là… Sur le marché dans la rue, tu te souviens ?

- Non… Pas vraiment…

Elle sourit.

- Je passais en voiture et je vous ai vu mon fils et toi, jamais je ne l’avais vu sourire à ce point. Tu le rends tellement heureux. Je me suis dit que j’aurais aimé que mon mari me rende aussi heureuse. Alors je devais te laisser faire… J’espère que tu continueras vraiment… A le rendre heureux…

- Bien sur, je le promets…

Byul-ah regardait sa grand-mère puis sa mère, elle ferma ensuite les yeux et commença à s’endormir.

- Tu sais, avec Yi-Jung, on voudrait un autre enfant.

- C’est vrai ?

- Oui… Quand Byul-ah sera un peu plus âgé.

- Bien sur vous avez le temps tout les deux, vous êtes jeunes.

- J’aimerais tant lui donner un fils. Je sais qu’il serait vraiment heureux…

- Ga-Eul… Si vous avez un autre enfant, où même dix, si ce ne sont que des filles, il sera très heureux. Il adore vraiment Byul-ah.

- Je le sais…

- Alors ne t’en fais pas… Quand vous vous déciderez à avoir un autre enfant, prévenez-moi d’accord ?

- Bien sur… Ca ne t’ennuierais pas, de ne pas avoir de petit fils ?

- Non… Je te le promets… Byul-ah est mon petit trésor… Et une seconde petite fille… Ca ne me dérangerais pas.

Sa relation avec sa belle mère l’étonnait vraiment beaucoup. Mais ça lui plaisait, et puis elle essayait de rattraper le temps perdu avec son fils, même si au début ça avait très difficile pour lui, maintenant il aimait passer du temps avec sa mère.

Elles arrivèrent à destination 5 minutes plus tard, Ga-Eul vit la voiture de son mari, il avait sans doute fini plus tôt et était venue les rejoindre. Elle descendit de voiture, le garde du corps sortit la poussette et la jeune femme installa sa fille qui s’était endormie.

- A très vite mère.

- A bientôt.

Elle entra chez ses amis, son mari vint l’accueillir en souriant. Ils passèrent une bonne journée, Ga-Eul raconta ce qu’il s’était passé, ils étaient tous surpris, mais c’était de la bonne surprise.

Ce soir là, Byul-ah jouait dans son parc, Yi-Jung la surveillait pendant que sa femme prenait sa douche. Elle le rejoignit juste après et vint s’asseoir à côté de lui sur le divan.

- Dis-moi…

- Oui ?

- Ta mère m’a dit que même si on a un autre enfant et que c’est une fille tu serais heureux, c’est vrai ?

- Quoi ? Bien sur que je serais heureux, garçon où fille peu m’importe mon amour. Tu penses que je ne le serais pas ?

- Ca ne t’ennuierais pas de ne pas avoir de fils ?

- Non… J’adorerais avoir un fils c’est vrai… Mais même si on a tout un tas de fille, de petites princesses, ça me rendrait vraiment heureux. Tout ce que je veux, c’est avoir tes enfants, un petit morceau de toi…

Elle sourit et le serra contre elle.

- Tu en voudrais combien d’enfant ?

- Quatre où cinq, se serait bien…

- Quoi ?

Elle sourit en entendant ça… Elle savait qu’il adorait les enfant, mais n’aurait jamais pensé qu’il en veuille autant.

- En comptant Byul-ah… Donc encore 3 ou 4.

Voyant son regard surpris, il se recula un peu, de peur d’aller trop loin.

- Tu ne veux pas ?

- Si, j’aimerais vraiment avoir pleins d’enfants. Mais…

- Quoi ?

- J’ai déjà 26 ans… On a déjà Byul-ah… Si on prévoit d’en avoir 4 ou 5 ça prendra du temps…

- Pas forcément, si on s’y mettait maintenant hum ?

Il l’embrassa tendrement dans le cou, puis sur les lèvres, puis sur les joues. Elle passa ses bras autour de son cou.

- Il faut coucher Byul-ah avant… Je ne veux pas traumatiser notre fille.

- Tu es d’accord alors ?

Elle se détacha de lui et vint l’embrassa passionnément.

- Je vais coucher notre princesse… Je te rejoint dans 10 minutes…

Au bout de 10 minutes Yi-Jung n’en pouvait plus, il entendait sa femme s’approcher de leur chambre, quand elle entra, il n’attendit pas, il la plaqua doucement contre le mur et l’embrassa passionnément, elle passa ses bras autour de son cou et sourit contre ses lèvres.

- Je t’aime mon amour… Tellement…

- Je le sais… Moi aussi je t’aime… de tout mon cœur.

Quand il se réveilla le lendemain, elle dormait encore. Il décida de la laisser dormir après la nuit qu’ils avaient passé, il se leva et alla chercher leur fille qui devait sans doute être déjà réveillée. Quand il entra dans sa chambre, elle était debout dans son berceau, elle se tenait aux barreaux.

- Je ne pense pas que tu puisses marcher tout de suite Princesse.

Il la prit dans ses bras et la serra contre lui.

- Tu devrais bientôt avoir un petit frère où une petite sœur, mais ne t’en fais pas… Jamais on ne cessera de t’aimer maman et moi…Tu seras toujours notre Princesse, mais on peut avoir plusieurs princesses ou princes aussi. Tu ne seras pas jalouse hein ?

Il savait qu’elle ne comprenait pas, mais il sourit quand même, il était vraiment heureux, certes ils s’étaient mariés sans se préparer, mais il ne regrettait rien. Il ne le pourrait jamais, sa vie était mille fois plus belle depuis son mariage.

Un mois plus tard.

Ga-Eul était vraiment heureuse, elle venait d’apprendre qu’elle était enceinte. De près de trois semaines. Elle rentra chez elle, Byul-ah était à la crèche. Yi-Jung venait de rentrer de son travail. Quand elle le vit, elle ne savait pas comment lui annoncer, elle savait qu’il serait heureux, mais voulait trouver une solution imaginative. Il s’approcha et vint la prendre dans ses bras.

- Tu vas bien ?

- On ne peut mieux !

- Tu veux qu’on sorte ce soir ? Un restaurant ?

- Non… Je ne pense pas qu’ils ai ce que j’ai envie de manger…

- On peut en trouver un qui sert ce que tu veux…

- Des bananes au chocolat, des sardines… Du Kimchi… Du jus de goyave. Des raisins secs… ah et un gâteau aux framboise !

- Tout ça ?

- Hum !

- Je vais bien trouver un qui sert tout ça.

Il se rendit vers le téléphone, elle souriait, c’était exactement ce qu’elle mangeait quand elle attendait Byul-ah. Elle fut surprise de voir qu’il mettait du temps avant de se rendre compte de ce qu’elle disait. Il reposa finalement le téléphone et se tourna vers elle. Il s’approcha de quelques pas, sans rien dire. Mais quand elle vit son regard, elle ne put s’en empêcher. Elle hocha la tête tout en souriant. Il s’approcha d’elle rapidement et la serra contre lui.

- Tu es sure ?

- Je reviens de l’hôpital.

Elle sortit une petite photo de sa poche.

- Je sais que tu voulais être là, mais je voulais te faire une surprise.

Il prit l’échographie. Il fit les yeux ronds, chercha à être sur.

- Je ne me trompe pas, c’est bien ce que je crois ?

- Oui, mon amour. Nos enfants… Deux futurs bébés à nous…

- Des jumeaux !

- Ca ne m’étonne pas, avec ce que tu m’as fait cette nuit là… J’ai cru ne jamais réussir à me relever.

Il la serra dans ses bras, couvrit son visage de baisers.

- C’est génial, merci mon amour…

- C’est de ta faute…

- Et j’en suis très fier !

- Ca je n’en doute pas… Merci… De me donner encore deux beaux enfants.

10 ans plus tard.

Je m’appelle So Byul. Mais tout le monde m’appelle Byul-ah, papa et maman n’avaient pas d’idée pour la deuxième partie de mon prénom, alors c’est juste Byul… Mais j’adore mon prénom. Ils m’ont appelé comme ça car il y avait des étoiles filantes la nuit de ma naissance.

J’ai une famille, assez grande, enfin très grande et parfaite. J’ai ma mère, et mon père, Woo-Bin Oppa dit qu’ils sont complètement dingue l’un de l’autre, même encore maintenant. Ca se voit d’ailleurs, ils sont toujours ensemble, maman est triste quand papa est pas là et inversement.

Dans ma famille il y a aussi des jumeaux. Ha-Neul et Ha-Seon, des jumelles, j’aurais du préciser, elles sont vraiment pareilles, mais j’arrive à savoir qui est qui, papa et maman aussi, mais elles aiment bien faire des farces à nos Oppas !

Quand j’ai eu 5 ans, j’ai eu un petit frère, Ye-Seung. Il est trop mimi, il ressemble encore plus à papa que moi, et je lui ressemble beaucoup. Il est très timide par contre, toujours collé à maman, papa ou moi.

Et puis maman a eu un bébé il y a un an, Ye-Min, un petit frère encore, il est tout petit encore, mais je l’adore.

J’ai aussi mes grands-parents, les parents de mon père. Ils viennent souvent nous voir. Je les aime beaucoup. Et ils nous aiment tous beaucoup aussi. Je sais que j’ai d’autres grands-parents, mais ils ne sont jamais venus nous voir, ils sont fâchés avec maman qui s’est marié avec mon papa. Mais bon, tant pis !

- Byul-ah ?

Yi-Jung venait d’ouvrir la porte.

- Tu viens ?

- J’arrive papa !

- Tu écrit dans le journal que Unni t’a offert ?

- Oui… J’ai dit que je vous avais toi et maman et mes frères et sœurs.

- C’est super… Mais tu sais… C’est ton journal, tu n’es pas obligé de nous le dire. Ok ?

- Oui papa !

- Ils nous attendent tous.

- Dis papa ?

- Oui princesse ?

- Comment tu as rencontré maman ?

- Oh, ça c’est une très longue histoire tu sais…

- Tu me diras un jour ?

- Promis, mais quand tu seras grande d’accord ?

- D’accord…

Le petite baissa légèrement les yeux. Yi-Jung s’arrêta et se baissa à son niveau.

- Qu’est-ce que ne va pas Byul-ah ?

- A l’école une de mes amie m’a dit que ses parents allaient divorcer et que ça arrivait tout le temps maintenant… Maman et toi aussi ?

- Quoi !?

- Vous allez aussi divorcer un jour ?

Il prit sa fille dans les bras et la serra contre lui.

- Jamais je ne me séparerais de ta maman, je l’aime, vraiment énormément ! Et je vous aime très fort, tes sœurs et frères et toi. Je ne pourrais jamais vous quitter.

- Mais…

- Non… Pas de mais, jamais je ne quitterais ta mère. Je l’aime beaucoup trop.

- Tu promets ?

Il lui prit le doigts qu’elle lui tendait et le serra doucement.

- Promis.

Une fois les enfants à l’école et à la crèche, Yi-Jung prit sa femme dans ses bras.

- Qu’est-ce que tu as ?

- Byul-ah… M’a demandé si on allait divorcer.

- Quoi ??

- Mais je veux que tu saches… Que jamais je ne vous quitterais toi et nos enfants… Je vous aime bien trop pour ça.

- Je le sais… Ne t’en fais pas… On ne se dispute jamais toi et moi.

Il sourit et la serra fort dans ses bras. Ils étaient heureux, avec leur cinq enfant, certes cinq c’était beaucoup et le petit dernier n’était pas prévu, mais quand ils avaient appris la nouvelle, il avait été si heureux, Byul en premier. Ga-Eul n’avait pas de nouvelle de ses parents, elle pensaient qu’avec le temps ils viendraient voir leur famille, mais ils n’étaient pas venus, jamais.

- Je t’aime… A jamais…

Elle sourit, il caressa tendrement l’alliance à son doigt, ils seraient toujours ensemble. Ils le savaient.



Voilà si vous aimez j'en ai quelques autres =)

Si... Je ne t'avais pas connu, je n'aurais probablement pas
ressentie cette douleur, cette peine, cette attristement, et mes
larmes... N'auraient probablement pas coulé comme ça. Cependant, si je
ne t'avais pas connu, je n'aurais pas été capable de me sentir si
heureuse, si douce, si aimante, si chaleureuse, et si bénie comme ça.
Aujourd'hui encore, je continue à contenir mes larmes et regarder haut
vers le ciel, regarder haut vers le ciel ...

mon blog ---> http://haneulsora.eklablog.com/


Dernière édition par lillyrose76 le Dim 14 Avr - 10:49 (2013); édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Sam 13 Avr - 16:32 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Siya-chan
Trainees


Inscrit le: 06 Avr 2013
Messages: 2
Féminin

MessagePosté le: Dim 14 Avr - 08:29 (2013)    Sujet du message: Mariage - Fanfic BOF - So Yi Jeong / Chu Ga Eul Répondre en citant

C'était carrément... Trop mignon



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
lillyrose76
Trainees


Inscrit le: 13 Avr 2013
Messages: 9
Féminin

MessagePosté le: Dim 14 Avr - 08:46 (2013)    Sujet du message: Mariage - Fanfic BOF - So Yi Jeong / Chu Ga Eul Répondre en citant

merci c'est sympa, j'en ai d'autres du même genre lol

Si... Je ne t'avais pas connu, je n'aurais probablement pas
ressentie cette douleur, cette peine, cette attristement, et mes
larmes... N'auraient probablement pas coulé comme ça. Cependant, si je
ne t'avais pas connu, je n'aurais pas été capable de me sentir si
heureuse, si douce, si aimante, si chaleureuse, et si bénie comme ça.
Aujourd'hui encore, je continue à contenir mes larmes et regarder haut
vers le ciel, regarder haut vers le ciel ...

mon blog ---> http://haneulsora.eklablog.com/


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
minigwen01
Trainees


Inscrit le: 08 Juil 2013
Messages: 4
Féminin

MessagePosté le: Lun 8 Juil - 19:52 (2013)    Sujet du message: Mariage - Fanfic BOF - So Yi Jeong / Chu Ga Eul Répondre en citant

C'est une très belle histoire, ce serait mignon si c'était adapté en drama .
Ton histoire est bien écrite, on ressent tous les sentiments des personnages, même s'il y a quelques passages floues au niveau du temps.
Félicitation .

les pieds sur terre et la tête dans les dramas


Revenir en haut
lillyrose76
Trainees


Inscrit le: 13 Avr 2013
Messages: 9
Féminin

MessagePosté le: Lun 8 Juil - 20:16 (2013)    Sujet du message: Mariage - Fanfic BOF - So Yi Jeong / Chu Ga Eul Répondre en citant

merci bien ^^
je suis contente qu'elle plaise =)

Si... Je ne t'avais pas connu, je n'aurais probablement pas
ressentie cette douleur, cette peine, cette attristement, et mes
larmes... N'auraient probablement pas coulé comme ça. Cependant, si je
ne t'avais pas connu, je n'aurais pas été capable de me sentir si
heureuse, si douce, si aimante, si chaleureuse, et si bénie comme ça.
Aujourd'hui encore, je continue à contenir mes larmes et regarder haut
vers le ciel, regarder haut vers le ciel ...

mon blog ---> http://haneulsora.eklablog.com/


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Lileen
Trainees


Inscrit le: 09 Juil 2013
Messages: 2
Féminin

MessagePosté le: Dim 21 Juil - 09:48 (2013)    Sujet du message: Mariage - Fanfic BOF - So Yi Jeong / Chu Ga Eul Répondre en citant

J'ai beaucoup aimé ton histoire (je suis fan de fanfic et du couple Yi-jung et Ga-eul ! )
Tu nous fait bien partager les sentiments des personnages.
Petite remarque : certaines de tes phrases sont un peu longues. N'hésite pas à mettre des points.

0.o...Just be...o.O


Revenir en haut
lillyrose76
Trainees


Inscrit le: 13 Avr 2013
Messages: 9
Féminin

MessagePosté le: Dim 21 Juil - 10:29 (2013)    Sujet du message: Mariage - Fanfic BOF - So Yi Jeong / Chu Ga Eul Répondre en citant

merci du compliement, pas de soucis, je penserais à en mettre ^^

Si... Je ne t'avais pas connu, je n'aurais probablement pas
ressentie cette douleur, cette peine, cette attristement, et mes
larmes... N'auraient probablement pas coulé comme ça. Cependant, si je
ne t'avais pas connu, je n'aurais pas été capable de me sentir si
heureuse, si douce, si aimante, si chaleureuse, et si bénie comme ça.
Aujourd'hui encore, je continue à contenir mes larmes et regarder haut
vers le ciel, regarder haut vers le ciel ...

mon blog ---> http://haneulsora.eklablog.com/


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Kyung Soon
Idoles


Inscrit le: 07 Aoû 2013
Messages: 14
Féminin
Lucky stars: Kim Sun Ah

MessagePosté le: Jeu 8 Aoû - 08:15 (2013)    Sujet du message: Mariage - Fanfic BOF - So Yi Jeong / Chu Ga Eul Répondre en citant

Vraiment trop chou comme petite histoire, j'ai adoré la lire. Et la fin est vraiment trop belle !

On ne voit bien qu'avec le cœur ; l'essentiel est invisible pour les yeux.


Revenir en haut
soso87
Trainees


Inscrit le: 04 Sep 2013
Messages: 8
Masculin

MessagePosté le: Lun 19 Mai - 10:58 (2014)    Sujet du message: Mariage - Fanfic BOF - So Yi Jeong / Chu Ga Eul Répondre en citant

Vraiment trop bien comme histoire.

Tout le monde veut vivre plus longtemps, mais personne ne veut devenir vieux.


Revenir en haut
iksna
Idoles


Inscrit le: 04 Juin 2014
Messages: 30
Masculin

MessagePosté le: Mer 4 Juin - 09:37 (2014)    Sujet du message: Mariage - Fanfic BOF - So Yi Jeong / Chu Ga Eul Répondre en citant

Très belle histoire!

Revenir en haut
mama62970
Idoles


Inscrit le: 29 Juin 2013
Messages: 16
Féminin

MessagePosté le: Jeu 27 Nov - 23:01 (2014)    Sujet du message: Mariage - Fanfic BOF - So Yi Jeong / Chu Ga Eul Répondre en citant

Vraiment trop belle comme histoire. 

~ Sage est celui qui ne s'afflige pas de ce qui lui manque et se satisfait de ce qu'il possède ~


Revenir en haut
petit lp
Idoles


Inscrit le: 31 Aoû 2013
Messages: 11

MessagePosté le: Sam 29 Nov - 21:33 (2014)    Sujet du message: Mariage - Fanfic BOF - So Yi Jeong / Chu Ga Eul Répondre en citant

c'etait trop choupi ^^

Revenir en haut
mama2095
Idoles


Inscrit le: 07 Déc 2014
Messages: 39
Féminin

MessagePosté le: Dim 7 Déc - 18:16 (2014)    Sujet du message: Mariage - Fanfic BOF - So Yi Jeong / Chu Ga Eul Répondre en citant

J'ai beaucoup aimé... j'espère que tu continuera l'histoire avec leur fille ainée

Revenir en haut
Fahouki92
Idoles


Inscrit le: 21 Juin 2013
Messages: 50
Féminin

MessagePosté le: Lun 8 Déc - 10:06 (2014)    Sujet du message: Mariage - Fanfic BOF - So Yi Jeong / Chu Ga Eul Répondre en citant

J'adore lire les fics sur ce couple !! Tu écris bien !


Merci pour cette fic


Revenir en haut
julia2000
Idoles


Inscrit le: 01 Sep 2013
Messages: 17
Féminin

MessagePosté le: Ven 12 Déc - 10:01 (2014)    Sujet du message: Mariage - Fanfic BOF - So Yi Jeong / Chu Ga Eul Répondre en citant

J'aime beaucoup

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:19 (2017)    Sujet du message: Mariage - Fanfic BOF - So Yi Jeong / Chu Ga Eul

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Étage 3 -> Salle de détente -> Compositeurs Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com